Simplifier les soins, et pourquoi pas la sobriété heureuse ?

Simplifier les soins, et pourquoi pas la sobriété heureuse ?

Après leur légendaire (et interminable!) layering, nos amies et beauty addicts asiatiques viennent d’opérer un virage drastique en lançant LA nouvelle tendance beauté : le skip-care. Il prône le minimalisme et le retour aux valeurs sures de la cosmétique naturelle. Plus simple, plus saine, plus écologique, la sobriété cosmétique demande un minimum de réflexion et de connaissances. De quoi ma peau a-t-elle vraiment besoin ? Simplifier les soins ? Focus sur cette école de la pondération.

Simplifier les soins, pourquoi ?

16 ! C’est, en moyenne, le nombre de produits cosmétiques utilisés chaque jour par une femme en France.

(Selon une étude menée en 2017 par le LERCCO de l’université de Brest) 

16 ! Cela signifie que par la même occasion, elle expose chaque jour son organisme à plus de 200 substances diverses et variées dont certaines sont loin d’être anodines.

16 ! 1 : dentifrice, 2 : gel douche, … 5 : contour des yeux, : 6 : BB crème, 7 : rouge à lèvres, … 11 : crème de nuit, … Je suis certaine que vous êtes en train de compter !!

Chronique beauté le magazine postif

Mais au fond, ce chiffre a peu d’importance. La question est surtout d’ouvrir les yeux sur notre façon de consommer et ce qu’elle révèle des contradictions de notre société.

Parce qu’effectivement, il n’est pas toujours facile de choisir et se repérer dans un monde où se côtoient désormais un jeunisme despotique et l’écolo-friendly-responsable-attitude de rigueur sous un feu continu de vrais messages publicitaires et de fakes news alarmantes… A moins que ce ne soit l’inverse !!

Simplifier les soins, less is more

La réponse se trouve peut-être dans cette maxime : «Less is more», éloge de la simplicité. Elle signifie littéralement «moins est plus». Si elle annonce une certaine forme de décroissance, elle exprime également les multiples gratifications qui en découlent.

Chronique beauté le magazine postif

Moins de quantité, plus de qualité

Ça commence par un bon tri avec un arrêt sur la case poubelle si ce n’est déjà fait. Il faut en effet éliminer tous les produits entamés et abandonnés depuis plus d’un an, en particulier ceux qui contiennent de l’eau (crèmes, laits, shampoings…). Ce n’est pas une étape facile, qui nous oblige à jeter et clairement, à poser un geste sur notre gaspillage. Sans entrer dans les méandres de la psychologie, cette phase de tri est importante pour marquer et asseoir notre volonté d’évoluer et de mieux maitriser notre consommation.

Chronique beauté le magazine postif

L’étape suivante consiste à prendre le temps de la réflexion : que m’apporte objectivement le fait de superposer X soins sur ma peau avant même d’y appliquer mon fond de teint? C’est une autre forme de tri, celui qui vous permet de séparer l’essentiel du superflu. A ce stade, il est important de bien connaître les besoins fondamentaux de notre peau. A savoir :

Le matin et le soir

la peau doit pouvoir «respirer». Cette oxygénation est l’un des facteurs clé de son métabolisme et de sa santé. Elle doit donc être débarrassée matin et soir du maquillage comme des toxines et des impuretés accumulées.

Le jour 

notre peau est en mode «bouclier». Toute la journée, elle subira les agressions liées à notre environnement (vent, soleil, froid, pollution…) comme à notre comportement (stress, tabac, alimentation…). Durant ces heures diurnes, ses processus de régénération sont au plus bas. Le matin, notre peau a donc essentiellement besoin d’un maximum d’hydratation et de protection.

La nuit

La nuit est le temps de la réparation. Alors que nous sommes au repos, notre peau elle, travaille à plein régime : oxygénation, élimination des toxines, renouvellement cellulaire, régénération. Ses principaux besoins à ce moment-là? Avoir été bien nettoyée le soir et… que nous dormions, faute de quoi, tous ces processus en seraient perturbés et altérés.

Ces fondamentaux forment le socle de la routine de soins idéale pour préserver la santé, la jeunesse et l’éclat de notre épiderme. Selon notre type de peau, notre âge, nos gouts et notre budget, il reste à identifier les présentations et ingrédients appropriés, l’objectif étant de limiter le nombre de produits et de composants potentiellement nocifs à appliquer sur notre peau tout en préservant une efficacité maximale des soins.

Chronique beauté le magazine postif

Pour le nettoyage du matin

Un simple hydrolat fait très bien l’affaire : rafraichissant, tonifiant, apaisant, il compense les effets desséchants du calcaire après la douche, rééquilibre le pH de la peau et élimine en douceur les impuretés accumulées durant la nuit. Il est idéal pour les peaux sèches ou réactives. Impératif : le choisir Bio, 100% naturel, sans aucun additif et le conserver au frigo, c’est encore mieux.

Pour les adeptes de la mousse, vite, découvrez le savon saponifié à froid ! Lavant, hydratant, surgras et naturel, il peut prendre soin de votre peau de la tête aux pieds avec la plus grande douceur… Terminé les multiples produits décapants sur le bord de la baignoire!

Chronique beauté le magazine postif

Votre crème de jour

Elle doit être principalement composée d’eau (thermale, de source ou florale c’est encore mieux) et d’huiles ou de beurres végétaux. Ils doivent apparaitre en tête de liste des ingrédients de votre soin. Leur richesse en acides gras essentiels et en anti-oxydants contribue à renforcer le film protecteur de l’épiderme et à neutraliser les radicaux libres, principaux responsables du vieillissement cutané.

La cosmétique naturelle et bio propose depuis longtemps de nombreux composants naturels ou issus de la biotechnologie permettant de maintenir une hydratation optimale de la peau. Glycérine, sucres complexes, acide hyaluronique… sont la bienvenue pour lutter contre la déshydratation et repulper les peaux chiffonnées. Sans aucun intérêt pour notre peau, les silicones, les huiles minérales, les PEG… ne devraient pas figurer dans la composition, la meilleure façon de les éviter étant encore de choisir un soin bio certifié.

Le nettoyage du soir

Il peut être réduit à sa plus simple expression : une lingette imprégnée de votre hydrolat préféré, si vous avez passé la journée sans maquillage et tranquillement installée chez vous à l’abri de la pollution. Maquillée ou après une journée de travail, sport…, le démaquillage à l’huile et aux doigts offre à votre peau un véritable moment de détente et de bien-être. Il est à faire suivre du passage d’une lingette lavable imprégnée d’hydrolat pour ôter toutes les impuretés et le maquillage émulsionnés par l’huile.

Pour celles ou ceux qui préfèrent le nettoyage à l’eau et aux solutions moussantes, utilisez votre savon saponifié à froid et faites suivre vos ablutions par une brumisation de votre hydrolat pour rééquilibrer le pH de votre peau.

Chronique beauté le magazine postif

Et après ?

Certains conseillent de ne rien appliquer de plus sur notre peau avant la nuit. Propre et libre de toute entrave, elle peut ainsi se réoxygéner et se détoxifier au maximum. Je suis assez d’accord sur le principe d’éviter les couches de crèmes trop riches le soir, notre peau n’a pas vraiment besoin de ça. Selon notre âge et les besoins de notre peau, le soir reste le meilleur moment pour le sérum. Ce soin particulier, à la texture fine et non grasse, concentré en actifs, apporte soutient et vigueur à notre peau durant son intense travail de régénération nocturne. Encore une fois, attention à sa composition qui doit laisser la plus grande place aux extraits naturels.

Simplifier ses soins et son rituel

Comme vous le voyez, simplifier son rituel de soins ne signifie pas l’appauvrir mais le maîtriser. En prenant le temps d’écouter et de comprendre votre peau, en portant votre attention sur la qualité, la provenance et même l’éthique des produits que vous utilisez, bien plus que sur la marque ou ses promesses, vous toucherez à l’essentiel : la beauté et la résilience de votre peau comme de notre planète.

Alors : le skip-care pour les coréennes, l’ultra-tendance pour les marketeurs… pour moi, la sobriété cosmétique est surtout une affaire de bon sens et de cohérence… Et pour vous ?

lire aussi Les bienfaits de l’huile de coco

Le magazine positif
Juliette Bonner
Phi Essentiel

Cet article a 3 commentaires

  1. Marie Jeanne

    Merci à Juliette pour cet article très intéressant. Je ne savais pas ce que c’était qu’un hydrolat, j’ai donc regardé la signification et j’ai appris quelque chose!! Effectivement quand on regarde la composition des crèmes, sérums, masques et j’en passe il y a beaucoup d’ingrédients chimiques et certainement « nocifs » pour la santé. Pour avoir essayer certains produits avec du silicone, de l’acide hyaluronique et d’autres c’est sur que la peau a un aspect plus doux, uniforme et repulpé mais alors que penser ??? Il y a de plus en plus de produits bio naturels dans la cosmétique sans additifs avec des noms bizarres qui sont tout aussi efficaces mais j’avoue que je n’ai pas encore fait le pas. En tout cas merci encore pour ces bons conseils.

    1. Corinne

      Merci Marie Jeanne pour ton avis, moi aussi cet article m’a interpellée. Juliette te répondra mieux que moi pour le coté technique ! Bon dimanche

    2. Juliette

      Merci Marie-Jeanne pour ce commentaire. Il n’est effectivement pas toujours facile de s’y retrouver quand on ne sait pas décrypter une liste d’ingrédients !! Faire le choix de cosmétiques bio certifiés permet de se mettre à l’abri de certains composants vraiment sujets à caution mais il est vrai que ça ne garantit pas forcément une qualité optimum. Le mieux, c’est d’apprendre petit à petit, à découvrir les ingrédients comme vous l’avez fait aujourd’hui pour l’hydrolat 😊. Dans une liste d’ingrédients, les composants naturels sont toujours indiqués par un nom en latin, suivi de leur nature en anglais. Ainsi, un hydrolat de rose de Damas apparaîtra sous l’appellation suivante: Rosa Damascena flower water.
      Les silicones et huiles minérales sont interdits en bio en revanche, l’acide hyaluronique est un excellent ingrédient d’origine naturelle. Belle fin de journée Marie-Jeanne 🤗

Laisser un commentaire