Semis de printemps

Semis de printemps

Avec le retour de la belle saison, je commence à avoir envie de « grattouiller » au jardin…. Cependant, il fait encore relativement froid, planter directement en pleine terre est un peu risqué. Si on souhaite de belles floraisons ou récoltes, il est temps de se préparer. Pour bien des légumes ou des fleurs, j’achète en jardinerie les plantons tout prêts des professionnels, mais évidemment cela a un coût et de plus, il faut attendre qu’ils soient sur le marché !Or, comme beaucoup d’entre nous, à cette période et après les longs mois d’hiver, je suis assez impatiente de reprendre mes activités jardinières.

Le magazine positif

Pour tromper mon attente et faire quelques économies, je prépare donc avec délectation quelques semis.

Cette année, j’ai jeté mon dévolu sur une capucine très foncée, rouge et grimpante ! Si ça marche comme prévu, je me réjouis de l’installer contre un treillis moyennement esthétique et qui protège les abords de notre étang (tout petit). Ce petit sachet de graines ne coûte vraiment pas cher et je n’ai encore jamais vu de pareilles.

Mon deuxième choix, plus pédagogique, s’est porté sur des graines de tomates « cherry », d’une sorte un peu différente. J’ai préparé les pots avec mon petit-fils qui aime les manger directement sur tige, j’avais envie qu’il puisse suivre tout le processus et il les bichonne, même si elles n’ont pas encore levé ! Quel plaisir de le voir foncer dans la serre pour vérifier ses pots, ensuite il faudra les repiquer, puis les planter, puis les soigner, les attacher, les arroser… des activités que nous partagerons tous les deux, une manière de transmettre, aussi.

Le magazine positif
Le magazine positif

Ensuite et comme chaque année, je replante des graines de ma plante « cœur » dont j’ignore le nom. Il s’agit d’une grimpante d’une finesse élégante dont les très petites fleurs blanches produisent ensuite une sorte de petit ballon, vert tendre, qui brunit au fur et à mesure de la maturation de ses graines, toujours trois par petit sac et sur chacune, un dessin de cœur. Je récolte ces graines d’année en année, j’aime en avoir dans le jardin en été, mais c’est une annuelle. J’avais trouvé la plante « mère » dans une fête de village et la dame qui me l’avait vendue m’avait promis qu’elle serait belle à chaque étape de sa croissance, elle a dit vrai. Pour le moment, je ne peux peux vous la montrer, mais je ferai des photos, promis !

Le mois prochain, nous passerons à la préparation des semis pour la plantation, mais d’ici là….ça pousse !

Pour découvrir le site de Catherine, cliquez sur le bouton
Catherine schimdt Maillet
Senti-Mots
Partager:

1 Commentaire

  1. Visiteuse
    30 mai 2019 / 18 h 16 min

    Des nouvelles de vos semis ?

    Cette année, j’ai essayé une technique trop de la balle!
    Il s’agit de façonner des boulettes de terre faisant la moitié d’une balle de golf, d’y insérer quelques graines et de les jeter ça et là où l’on veut que cela pousse. 50% de réussite avec les petits pois et des fleurettes. Faible score je pense, mais cela est dù au fait que je n’ai pas d’argile dans mon jardin mais un sol limoneux.

    Sinon pour une méthode classique de semis, on peut aussi récupérer le rouleau cartonné de papier toilette, le plier à une extrémité de façon à faire un fond, y mettre de la terre et des semences. Puis quand elles sont sorties de terre, planter directement l’ensemble avec le carton qui en se décomposant fera le régal des lombrics.

    C’est carton plein en terme de recyclage…. Hihi !!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :