La glycine

La glycine

Une fleur de printemps

Cette fois, on y est ! L’éclatement saisonnier commence, même si les Saints de glace sont encore à venir en mai. On va pouvoir se mettre très sérieusement au travail dans nos jardins.

Une plante se fait particulièrement séduisante en ce moment, je veux parler des glycines.

Un ami vient de m’envoyer une série de photos de son village, Vézelay, où elles sont particulièrement décoratives.

La glycine sur le magazine positif
La glycine sur le magazine positif
La glycine sur le magazine positif
La glycine sur le magazine positif

Pas compliqué

Cette plante est facile à cultiver en plaine. Peu exigeante, il lui suffira d’avoir suffisamment de soleil pour se plaire contre un mur ou une barrière. Il en existe de différentes variétés et couleurs. Principalement dans des nuances plus ou moins vives de mauve et bleu et des blanches.

Généralement vendue en pot, il est préférable d’installer votre glycine en pleine terre. Ses racines doivent pouvoir s’enfoncer profondément. Veillez à faire tremper la motte avant de l’installer dans un trou assez large et profond pour la recevoir. L’emplacement idéal est contre un mur ou autre support. Ensuite prévoyez des arrosages régulier la première année, le temps qu’elle s’acclimate.

En croissance

Ensuite, plus rien à faire pendant quelques années, ou très peu sinon la guider selon vos goûts. Si on ne peut parler de croissance rapide, comme pour les volubilis par exemple, la glycine s’étale assez vite tout de même. Elle doit souvent être canalisée pour éviter de devenir trop envahissante. Attention à vos tuiles si elle grimpe sur votre toit ! Une taille régulière favorisera son élégance sans altérer sa floraison. Une taille sévère, par contre, vous privera de ses fleurs, du moins en partie, jusqu’à l’année suivante.

La glycine sur le magazine positif

Le seul reproche qu’on puisse formuler : sa floraison est éphémère, alors il faut en profiter !

Catherine Schmidt Maillet


Senti-Mots

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :